La santé : de quoi les hommes ont-ils peur ?

Le fameux syndrome « Superman » – ce syndrome qui veut que l’homme, en l’occurrence le « mâle » soit un individu fort et invulnérable. Des héros altruistes et plein de ressources. Dans la vingtaine – ça peut passer … dans la trentaine … ça se gâte et devient un peu moins évident. La gent masculine réalise que plus l’horloge temporelle tic tac, plus ils doivent se rendre à l’évidence qu’une certaine vulnérabilité les habite et que leur santé doit être prise au sérieux. Depuis toujours, les hommes ont moins tendance à prendre soin d’eux, se tiennent souvent loin des hôpitaux et ne consultent que dans des cas d’urgence extrême. La question qui se pose alors est : De quoi les hommes ont-ils peur lorsqu’il s’agit de santé ? Des études révèlent que les hommes sont préoccupés par certains troubles de la santé dont cinq en particulier.

1. Les problèmes de prostate :

Les hommes redoutent les problèmes au niveau de leur prostate – plus précisément du cancer de la prostate. Cependant, des études indiquent qu’un homme sur six qui sera diagnostiqué d’un tel cancer durant leur vie, ne décédera pas de celui-ci. Il faut discuter des risques et bénéfices des tests et examens de dépistage avec notre professionnel de la santé et plus spécifiquement si de tels troubles médicaux existent dans votre cercle familial (père, frère). Il faut être à l’écoute de son corps et bien cerner les symptômes pour pouvoir établir un diagnostic le plus tôt possible pour une plus grande chance de guérison. Il ne faut pas avoir peur – il faut en parler !

2. Les maladies cardiaques:

Et oui ! Les hommes ont une « peur bleue » des maladies cardiaques. Il est certain que si les maladies cardiaques font parties de votre génétique, votre pression artérielle et votre cholestérol risquent d’être plus élevés que la normale. À ce niveau, votre professionnel de la santé vous prescrira des médicaments pour contrôler le tout. Vous devriez peut-être parler à votre médecin concernant la prise d’aspirine quotidiennement qui s’avère bénéfique pour de telles situations. Seul votre médecin pourra surveiller régulièrement vos niveaux de pression et cholestérol pour votre bien-être. Encore une fois – il ne faut pas avoir peur – il faut en parler !

3. Les troubles d’érection:

Évidemment, les troubles d’érection sont au top du palmarès des craintes au niveau de la santé pour les hommes. La dysfonction érectile est très commune et spécialement pour les hommes ayant des maladies chroniques du genre diabète ou alors chez les hommes qui ont subi l’ablation de la prostate. Il est important de savoir que les gens ayant des problèmes de dysfonction érectile sont 1.6 pourcent plus à risque d’attaque cardiaque ou alors d’AVC (accident vasculaire cérébral). Si vos niveaux de testostérone sont bas, il ne faut pas hésiter à consulter. Il ne faut pas avoir peur – il faut en parler !

4. La prise de poids – le contrôle de celui-ci:

Avec l’âge, le métabolisme ralentit. Les repas et les abus qu’on pouvait auparavant se permettre ne sont plus de mise. Il devient important de manger plus régulièrement et d’avoir une alimentation saine. De plus petites portions – moins de sucres et gras ajoutés. L’exercice devient aussi un aspect critique pour pouvoir assurer la flexibilité et la mobilité. Il ne faut pas avoir peur – il faut en parler !

5. Les accidents vasculaires cérébraux (AVC):

Une des craintes qu’ont les hommes au sujet de leur santé est celle d’avoir un accident vasculaire cérébral. Pour cette peur en particulier, il n’y a pas de recette magique. Il faut juste apprendre à reconnaître les signes d’un tel accident. Les signes ou symptômes sont : l’engourdissement du visage, les bras ou alors les jambes – la confusion jumelée avec la difficulté de parler et de comprendre ce qui nous est dit, la perte de vision, des problèmes d’équilibre ou de coordination. Si on remarque un ou plusieurs de ces symptômes le 911 s’impose et un traitement d’urgence est essentiel pour sauver la vie du patient et prévenir des séquelles. Il ne faut pas avoir peur – il faut en parler !