La démence

La démence est un syndrome qui génère un déclin progressif des capacités mentales d’une personne. Elle est causée par des maladies ou traumatismes qui atteignent le cerveau. Elle touche essentiellement les personnes âgées mais ne constitue pas un élément normal du principe de vieillissement. La démence est un trouble qui affecte un très grand nombre de personnes dans le monde, et on constate l’apparition de presque 8 millions de cas tous les ans.

La maladie d’Alzheimer et les accidents vasculaires cérébraux sont aujourd’hui les deux causes principales de la démence. C’est un syndrome qui altère le jugement, le raisonnement, le langage, l’attention, la mémoire, l’orientation, la réflexion, la compréhension et de manière générale toutes nos fonctions cognitives qui sont les fonctions qui contrôlent les actes volontaires d’une personne.

Il existe trois stades dans le développement de la maladie, qui progresse de façon graduelle. Il est souvent très difficile de diagnostiquer une démence qui est au premier stade car les symptômes sont très légers. Il s’agit essentiellement d’une légère tendance à oublier, ou de se perdre parfois dans des endroits qui sont familiers. Le stade intermédiaire est déjà beaucoup plus avancé en termes de symptômes. Il est alors question d’oublier des évènements très récents ou le nom des personnes qui nous sont proches, d’avoir des difficultés à communiquer, ou encore répéter les mêmes choses. Enfin, lors du dernier stade, la personne devient complètement dépendante, inactive et ne peut plus se débrouiller seule. Le malade ne reconnaît plus personne, montre des changements de comportement importants et peut parfois être agressif, il ne peut plus communiquer ou très difficilement et a des difficultés à marcher.

La démence est un syndrome qui avance rapidement et qui est très difficile à vivre, notamment pour les proches du malade, qui sont les spectateurs impuissants de ce terrible déclin cérébral. A ce jour il n’existe aucun traitement qui puisse permettre de guérir la démence. Le traitement consiste alors à accompagner la personne le plus possible en tentant de freiner sa dépendance au moyen de la mise en place d’astuces, lui permettant de vivre avec une maladie qui progresse. Il est également très important de pouvoir fournir un accompagnement psychologique aux familles qui parfois ne se rendent pas compte de l’impact que pourra avoir la maladie d’un proche sur leur propre santé psychique. Il est toutefois possible d’essayer de prévenir la démence en luttant contre les risques de maladie vasculaire.