Diabète : Maladie du siècle !

Le diabète étant une maladie chronique qui atteint le pancréas l’organe principal responsable de la régulation de la glycémie dans le corps humain. En effet, l’insuline est une hormone secrétée par les cellules du pancréas appelées les cellules bêta du pancréas qui sont sous forme d’amas appelés îlots de Langerhans selon les besoin du corps pour alimenter les cellules du corps par le sucre ou le glucose ; une source principal de l’énergie pour le bon fonctionnement des cellules.

Une fois déstabilisée, cette glande ne produit pas suffisamment d’insuline et le sucre s’accumule dans le sang engendrant des valeurs anormales de sucre dans le sang : c’est le phénomène de l’hyperglycémie. Progressivement, cette valeur non régulée du sucre dans le sang entraine des pathologies graves dans le corps atteignant les le cœur, les nerfs, les yeux et d’autres organes.

On dit que le sujet est atteint de la maladie de diabète et qu’il nécessite forcément un suivi médical afin d’éviter d’autres potentielles complications. Dans ce contexte, on peut citer plusieurs types de diabètes avec des traitements qui diffèrent d’un type à un autre. Ces derniers sont connus sous les noms : pré diabète, diabète type 1, diabète type 2, diabète de grossesse, et d’autres formes moins détectée dans la population. Le diabète de type 1 présent dans presque 6% des malades et le diabète de type 2 est repéré chez 92 % des classés diabétiques.

Le premier type de diabète est majoritairement examiné chez les enfants et les jeunes. Il se manifeste par fréquente miction, un soif permanant et une perte de poids. Dans ce cas, les cellules bêta responsables de la production de l’insuline sont totalement en panne et détruites par les cellules immunitaires elle-même du corps. On ignore jusqu’à maintenant les causes de cette attaque immunitaire et on les relie à des raisons héréditaires. L’admission journalière d’insuline et un régime alimentaire régulée est la solution pour survivre avec ce type de diabète. Par contre, le diabète de type 2 qui est omniprésent chez les adultes de plus de 40 ans, il trouve son origine dans l’obésité et le rythme de vie sédentaire. On signale une longue période avant l’installation des premiers symptômes alarmants. Dans ce cas, l’insuline est synthétisée par le pancréas mais reste insuffisante ou incapable à la bonne régulation du sucre dans le corps.

Les complications que peuvent subir les diabétiques sont risquées et affectent la qualité de la vie. Pour cela, cette maladie et une fois détectée, elle doit être suivie sérieusement et accompagnée d’un bon régime alimentaire afin d’éviter de détériorer les autres organes irrigués par un sang trop concentré en sucre.