Bronchite chronique

La bronchite chronique est caractérisée par l’inflammation des bronches, qui se manifeste par des toux accompagnées de crachat pendant une longue période de trois mois par ans par exemple en deux ans successifs, alors que la personne atteinte ne présente aucune maladie respiratoire. Si elle n’est pas bien traitée, elle est devenue fréquente et entraîne une difficulté respiratoire chronique et progressive, et peut même engendrée une complication au niveau cardiaque.

Quels sont les origines de la bronchite chronique ?

Elle est souvent apparue chez les hommes quinquagénaires plutôt obèses qui sont souvent exposés aux intempéries surtout au climat humide, aux polluants aériens dans le lieu de travail par exemple et surtout chez les fumeurs. Elle est aussi due à la fréquence de la manifestation des bronchites aiguës, à partir d une bronchite chronique simple et devenu par être une bronchite chronique aiguë.

Les symptômes de la bronchite chronique

Les toux fréquentes et l’expectoration de mucus sont les principaux symptômes mais elles sont accompagnées des autres manifestations plus gênantes.

Le crachat est très épais et abondant surtout pendant l’hiver ce qui provoque une difficulté respiratoire ou dyspnée surtout quand le malade fait un effort physique. A ce stade là, la bronchite évolue progressivement par l’augmentation de la fréquence des toux ainsi que l’abondance de la sécrétion des crachats qui accentuent de plus en plus la dyspnée. On perçoit des râles disséminés chez le patient, et la radiographie pulmonaire ne détecte que des signes de sclérose ou d’emphysème pulmonaire. Et pour la diagnostique, il faut mesurer le débit de l’expiration en utilisant le spiromètre et le gazomètre artériel. La bronchite chronique compliquée se manifeste surtout par l’insuffisance respiratoire. C’est une respiration saccadée et superficielle et le patient n’arrive pas à respirer normalement même au repos. D’où l’apparition de la cyanose et l’accentuation des toux persistantes et des crachats. Et à ce niveau là, le patient est confirmé atteint par la bronchite chronique compliquée.

Complications

La personne atteinte de la bronchite chronique est souvent victime d’une insuffisance de respiration aiguë surtout quand elle a eu une infection respiratoire virale ou bactérienne ou elle a une embolie pulmonaire ou au cas où elle consomme beaucoup trop de sédatifs qui inhibant le centre nerveux respiratoire. Elle se manifeste par le trouble de la conscience allant jusqu’au coma, un tremblement irrégulier, tachycardie, insuffisance cardiaque, hypertension artérielle.

Traitement :

Les médicaments utilisés lors du traitement permettent de réduire l’insuffisance respiratoire, de guérir l’infection des bronches, les crachats et d’atténuer l’impact de la maladie sur les muscles cardiaques. On prescrit des médicaments associés comme les bêtamimétiques inhalation, des corticoïdes, la kinésithérapie respiratoire et la ventilation en utilisant un masque ou intubation. Le malade doit donc être hospitalisé et il doit aussi impérativement arrêter de fumer.