Arthrite : causes, symptômes et traitements

Touchant un peu moins de 1,7 individu sur 10 en France et environ 13 % de la population canadienne, avec une majorité de femmes, l’arthrite plusieurs pathologies qui affectent plus particulièrement les articulations.

Causes

L’on distingue généralement 3 formes d’arthrite ayant chacune des causes différentes. Ainsi donc, pour l’arthrite dite inflammatoire comme la polyarthrite rhumatoïde et le rhumatisme psoriasique, la cause peut être d’origine auto-immune (quand le système défensif du corps s’attaque aux articulations).

Si l’arthrite est d’origine infectieuse, il va sans dire que la maladie est causée par des bactéries ou par un virus. Parmi les formes d’arthrites infectieuses les plus connues, l’on retrouve par exemple l’arthrite de Lyme.

La goutte quant à elle fait partie des arthrites microcristallines qui s’expliquent par l’accumulation de cristaux d’acide urique au niveau des articulations.

Symptômes

Certes, il existe différents symptômes pour chaque forme d’arthrite, mais l’on peut tout de même dire qu’elles se manifestent toutes à peu près de la même manière : douleur au niveau de ou des articulations touchées, enflure, rougeur et chaleur. Pour la plupart des pathologies, les douleurs surviennent généralement la nuit, ou au repos contrairement à l’arthrose qui est plus douloureuse durant la journée. Au fil du temps, l’arthrite provoque ce que l’on appelle la raideur articulaire se manifestant par une réduction des mouvements.

Traitements

Le traitement de l’arthrite peut se faire par des médicaments ou bien par le recours à des méthodes alternatives. À titre indicatif, l’on peut par exemple traiter l’arthrite inflammatoire avec des produits anti-inflammatoires, des corticostéroïdes ou encore des analgésiques. Pour les arthrites d’origine infectieuse, il faut privilégier les anti-infectieux tels que les antibiotiques par exemple. Ces médicaments peuvent être présentés sous forme de comprimés, de pommades ou de crèmes, mais ne doivent pas être pris sans avis médical.

Comme indiqué dans le paragraphe précédent, l’on peut aussi traiter l’arthrite par d’autres techniques alternatives. Ainsi, vous pouvez consulter un physiothérapeute pour vous faire soigner ou bien recourir à la chirurgie pour remplacer l’articulation défectueuse par une prothèse. La kinésithérapie peut elle aussi aider à réduire la raideur articulaire et soulager le patient.

Prévention

Faites du sport, mais évitez les activités trop contraignantes pour le corps.

Adoptez une alimentation équilibrée comprenant toutes les vitamines, les minéraux et autres éléments indispensables à l’organisme.

Contrôlez régulièrement votre tension artérielle et votre niveau de cholestérol surtout pour les individus déjà atteints de l’une des formes de l’arthrite.